Arrosoirs & sécateurs

Des arbustes persistants intéressants exclusivement pour leur feuillage

Choix des végétaux
Le choix des végétaux dépend du terrain (sol sec ou humide ? acide ou calcaire ?), de l’exposition, des conditions climatiques et de la situation géographique du jardin (région ventée de bord de mer ? région sensible au gel ? à la sécheresse ?…)
Nous nous contenterons de citer quelques arbustes intéressants. En fouillant dans les pépinières de votre région, vous trouverez certainement d’autres arbustes parfaitement adaptés à votre jardin. Un jardinier breton et un alsacien n’achèteront certainement pas les mêmes végétaux ! Ce qui veut dire que nous ne vous conseillerons jamais assez d’acheter vos plantes chez un pépiniériste de votre région.
Dans le choix des plantes, j’ai supprimé les plantes trop gélives, trop agressives (les Pyracanthas et leurs épines) et celles dont la durée de vie est plus ou moins limitée.
Les plantes choisies ont une hauteur minimum de 1,50 m. On pourra utiliser des arbustes de taille assez élevée : il suffira de tailler.

JPEG - 12.4 ko
Euonymus japonica
fusain panaché
JPEG - 11.3 ko
Eleagnus pungens ’Maculata’

Les persistants intéressants exclusivement pour leur feuillage

nom caractéristiques exigences de culture

Remarques et conseils

Atriplex halimus

(Pourpier de mer)

1,50 m ; petit arbuste intéressant pour son feuillage gris-argenté ; semi-persistant plante de bord de mer qui accepte bien les sols sableux et supporte les vents marins ; taille : nettoyage en fin d’hiver pour enlever les parties sèches
Buxus sempervirens

(Buis commun)

végétation très lente, mais peut atteindre 8 m ; de nombreuses variétés ; certaines sont panachées, notamment ‘Elegantissima’, ‘Latifolia Maculata’, ‘Marginata’ sol riche à mi-ombre

On peut le tailler en topiaire en mai-juin puis en août-septembre

Eleagnus E. x ebbengei (feuillage vert, gris au revers, 4 m, ‘Gilt Edge’ et ‘Limelight’ panachés de jaune)

E. pungens (2 à 3 m, légèrement épineux, préférer ‘Maculata’ panaché de jaune)

soleil (variétés panachées) ou mi-ombre ; sol ordinaire

Supprimer les pousses vertes des variétés panachées

Euonymus japonica

(Fusain)

3 à 5 m ; nombreuses variétés aux feuillages divers : ‘Albo- marginata’ bordé de blanc, ‘Aureo-picta’ taché de jaune, ‘Président Gauthier’ panaché de jaune, etc. soleil ou mi-ombre ; sol ordinaire
Griselinia littoralis on se contentera de le faire monter à 3 m pour 2 m de largeur ; les feuilles ovales, coriaces et brillantes sont d’un vert pomme très lumineux ; SUPERBE soleil ; à l’abri des vents froids et des fortes gelées ; tailler en fin d’hiver pour le limiter

Supporte les embruns salés (il est souvent cité comme arbuste de bord de mer)

Ligustrum L. japonicum (troène du Japon, 3 m)

L. lucidum

L. ovalifolium

il existe des variétés panachées à placer au soleil ;

tailler en mai et septembre

Floraison blanche parfumée

Olearia choisir en priorité :

- O. virgata (3 à 4 m, feuillage ressemblant au romarin, pousse très vite, à tailler régulièrement)

- O. macrodonta (feuillage ressemblant à celui du houx, petites fleurs blanches en juin)

- O. traversii (beau feuillage vert foncé, n’aime pas les fortes gelées)

certains oléarias sont frileux ;

tailler en fin d’hiver ; acceptent bien d’être rabattus sévèrement ;

plein soleil et sol ordinaire ; n’aiment pas les terrains humides

Plantes de bord de mer

Pittosporum P. tenuifolium (3 m et plus, port érigé, pousse rapide, petites feuilles, nombreuses variétés souvent panachées : ‘Garnetti’, ‘Mahii’, ‘Abbotsbury Gold’, ‘Irène Paterson’…)

P. eugenioides

P. crassifolium

placer les feuillages pourpres ou panachés au soleil ; sol riche et frais ; tailler au printemps et juillet pour qu’ils ne se dégarnissent pas et qu’ils restent bien touffus
Prunus P. laurocerasus (Laurier-cerise), P. lusitanica (Laurier du Portugal) ; grandes feuilles coriaces vert foncé ; fleurs blanches parfumées en coupe formant des grappes en mi-juin mi-ombre ;

il existe de nombreuses variétés notamment un P. lusitanica ‘Variegata’ à feuillage panaché

Ils peuvent devenir des arbres mais une taille sévère après la floraison permet de les maintenir à une taille raisonnable

Rhamnus alaterne ‘Variegata’ 5 m ; petites feuilles marginées de blanc soleil ou mi-ombre ; sol riche et frais ; tailler en fin d’hiver pour garder un port touffu ; supporte très bien d’être rabattu sévèrement

Supprimer les pousses vertes dès leur apparition


Quelques Pittosporum tenuifolium...
_


Il ne faut pas oublier les Bambous qui sont particulièrement intéressants car ils permettent de faire des rideaux permanents. De plus, ils atteignent leur taille adulte très rapidement. Si l’on craint d’être envahi, il faut mettre une barrière anti-rhizomes. Il en existe de largeur 70 cm. C’est assez cher, mais il y a d’autres moyens pour éviter la propagation. Un autre moyen simple : choisir des Bambous cespiteux (non traçants).
Fargesia  : feuillage persistant, 2 à 5 m, sol fertile et frais. F. murieliae : au soleil, bon écran brise-vent. F. nitida : ombre légère. F. rufa

JPEG - 23 ko
Fargesia Rufa


Chusquea  : persistant, sol humifère frais, soleil ou mi-ombre à l’abri des vents froids et desséchants. C. coronalis : 2 m, feuillage fin et gracieux. C. culeou : jusqu’à 6 m.

Des arbustes persistants intéressants exclusivement pour leur feuillage

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic