Arrosoirs & sécateurs

Le broyage

Les photos sont de “Toulhouet 29”

Quels bois pour le BRF ?

Tous les feuillus peuvent être utilisés.
Coupes de haies (Troène, Laurier, Escallonias, Éléagnus…), arbres et arbustes d’ornements divers (Forsythia, Deutzia, Prunus, Saules, Érable…), arbres de la forêt d’à côté (Chêne, Hêtre, Châtaignier, Noisetier…) : l’embarras du choix !
Il est même très recommandé de mélanger les essences le plus possible.
Toutefois, les résineux ne sont pas recommandés et il faut limiter leur apport à 20% de la masse du broyat.
Autre précision, il ne faut pas utiliser de branches d’un diamètre supérieur à 7 cm car, au-delà, on n’est plus en présence de bois raméal (et les effets sur le sol ne sont plus bénéfiques). Ceci dit, les broyeurs de jardin acceptent rarement des diamètres supérieurs à 3 ou 4 cm et le problème ne se pose alors pas. Souvenez-vous en quand même si vous envisagez de vous procurer du broyat chez l’artisan-élagueur du coin.
La question se pose aussi de l’utilisation de végétaux ayant reçu des traitements pesticides, de ceux qui sont porteurs de maladies (graphiose de l’orme…) ou de ceux qui ont une toxicité reconnue (Laurier rose…)
Sans imposer de réponse absolue, j’éviterais personnellement d’utiliser les deux premiers car les germes pathogènes et les résidus de traitements sont tout aussi négatifs pour les cultures. Par contre la toxicité d’une plante est une toxicité de type alimentaire et, de ce fait, ne me semble pas poser de problème quant à son utilisation en BRF.

Broyage et broyeur

Après ces considérations théoriques, enfilons nos vêtements de travail et en route pour le chantier.
Il est intéressant de programmer une séance de broyage quand on dispose d’un tas de branchages assez conséquent. La surface recouverte n’en sera que plus importante.
En matière de broyeur, un certain nombre de modèles sont proposés dans le commerce. Sans obligatoirement se suréquiper, il est toutefois important d’utiliser une machine suffisamment robuste, sinon ces opérations de broyage risquent de devenir contraignantes et fastidieuses.
Bien sûr, le coût de ces broyeurs peut représenter pour beaucoup (pour moi le premier !) un obstacle réel. Personnellement, j’ai donc trouvé un modèle techniquement efficace et financièrement accessible (80 euros) en allant me promener sur un site d’enchères sur le web. Cela fait deux ans qu’il fonctionne et me donne toute satisfaction.


Le broyeur en action et le broyat obtenu

Un petit rappel :
Les coupes de branchages doivent être broyées le plus vite possible tout en tolérant un certain délai (plusieurs jours).
Par contre, le broyat obtenu en sortie de machine doit impérativement être répandu sur le sol sans attendre
.
En effet, le broyat, en tas, fermenterait très rapidement et l’élévation de la température risquerait de contrarier l’apparition du mycélium.
Toulhouet 29

Le broyage

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic