Arrosoirs & sécateurs

Les principaux lilas

JPEG - 27 ko
‘Aloïse’
Fiala - 1968

Le Syringa vulgaris, le lilas commun de nos grands-parents, est originaire du sud-est de l’Europe. Les formes aux fleurs simples violettes ou blanches furent ensuite introduites en Amérique du Nord par les premiers immigrants européens.

Vers la fin du XIXe et au début du XXe siècle, plusieurs cultivars furent créés en Europe, entre autre par les fameux hybrideurs Lemoine.
Avec l’introduction de ces nouveaux cultivars, apparut le nom de “lilas français”
désignant en bloc les cultivars du lilas commun qui fleurissent vers la fin d’avril. Depuis, ce nombre n’a cessé de croître avec le travail des hybrideurs d’Europe et d’Amérique.
Mentionnons que le Royal Botanical Gardens de Hamilton en Ontario est aujourd’hui l’autorité internationale pour l’enregistrement des lilas.

Un deuxième groupe, les lilas à fleurs de jacinthe (Syringa x hyacinthiflora), réunit les hybrides entre S. vulgaris et S. oblata. D’une grande valeur horticole, leur floraison est hâtive (vers la mi-avril). Les fleurs sont très parfumées, simples ou doubles selon les cultivars.

Un troisième groupe, les Syringa x prestoniae , nommés en l’honneur de Mme Isabella Preston (1881-1966) de la ferme expérimentale d’Ottawa, réunit les hybrides issus du croisement de S. reflexa et de S. villosa. Ces lilas au port évasé ont une floraison plus tardive (vers la mi-mai). Le feuillage est gaufré, les fleurs petites, tubulaires, au parfum subtil. Il y a peu ou pas de drageons.

Un quatrième groupe comporte de très beaux lilas originaires d’Asie : les lilas de l’Amour
(S. reticulata ssp. amurensis), les lilas du Japon (S. reticulata ssp. reticulata) et les lilas de Pékin (S. reticulata ssp. pekinensis)
. Certains cultivars peuvent atteindre une hauteur de 8 mètres. La floraison est tardive (juin), de teinte blanc crème, avec une écorce dorée et un parfum de miel.

JPEG - 22.9 ko
‘Alvan’

Autres lilas botaniques ou sauvages et croisements interspécifiques :

-  Syringa x chinensis  : le lilas de Chine,

-  Syringa x persica  : le lilas de Perse, hybride naturel du lilas à feuilles de persil (S. Laciniata) à fleurs lavande rose très odorantes,

-  Syringa josikea  : lilas de Josika ou lilas hongrois appelé également “lilas de Transylvanie” très utilisé pour l’hybridation,

-  Syringa villosa  : le lilas velu, à floraison tardive et résistant au froid, de couleur rose lavande ou blanc,

-  Syringa meyeri ‘Palibin’ : cultivar nain, feuillage coloré en automne. Appelé “lilas de Corée”,

-  Syringa pubescens subsp. patula ‘Miss Kim’ : lilas de Mandchourie, à fleurettes simples. Feuillage rougeâtre à l’automne. Fleurit jeune,

-  Syringa pubescens subsp. microphylla ‘Superba’ : malgré ses petites fleurs, il séduit pour sa floraison quasi continue de mai à septembre et son parfum intense fruité. Il est résistant au mildiou.

JPEG - 24.9 ko
‘Aw Paul’
Lemoine - 1898


Une conférence de Christian Hays le 21 juin 2008.
Les photos ont été faites par Michelle Saint Guily au parc de Brocéliande près de Rennes
.

Les principaux lilas

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic